• CHI NEI TSANG

    CHI NEI TSANG

     CHI NEI TSANG

      

     = Qi (énergie, information, air) - 内臟 = Nei Tsang (organes internes, viscères)

     

     

      

      

    Il est impossible de dire depuis combien de temps le Chi Nei Tsang est pratiqué, on peut en revanche affirmer que des générations successives de maîtres taoïstes, moines et guerriers n’ont cessé de développer des techniques permettant d’entretenir et d’accroitre leur Qi. Ils comprirent rapidement qu’il est primordial de veiller à ce que rien n’entrave la circulation du Qi et que l’abdomen -de ce point de vue- est un endroit stratégique. Or, pour diverses raisons, les organes internes sont fréquemment sujets à des tensions et des blocages qui altèrent le flux sanguin qui les irrigue.  Dés lors, le Qi -qui ne peut pas se répandre de façon optimale si le système circulatoire est déficient- reste bloqué et devient une énergie viciée que la tradition asiatique qualifie de ‘Vent’.

    Les organes peuvent s’engorger à cause d’une alimentation inadéquate qui génère une trop grande quantité de toxines ou encore être affectés par des émotions négatives telles que : peur, colère, dépression, anxiété… qui causent le plus grand tort à notre organisme ; sans parler des effets dus au stress ou ceux conséquents à des cicatrices invalidantes.

     

    Le Chi Nei Tsang est une technique manuelle efficace qui, avec l’apport du Qi du praticien, détend les tissus congestionnés afin d’aider les organes à se renforcer et à se détoxiquer. Le « mauvais vent » qui stagnait est alors remis en mouvement  libérant des émotions stagnantes et restaurant la libre circulation du Qi.

     

                                                                          

                                                                                              Andrea Grazzini

      

            _____________________________________________